DDEN 15 Accueil
DDEN 15 Accueil
Accueil - Le dden
Accueil - Historique
Abréviations
Espace dden - Comptes rendus
Délégation - Organisation
Délégation - Rôle dden
page
Fédération
Fédération - Organisation
Fédération - Rôle
Espace dden - Quoi de neuf
Espace dden - Accueil
Espace dden - Comptes rendus
Espace dden - Annuaire
Petits guides
Espace dden - Rythmes éducatifs-Doc
Espace dden - Rythmes éducatifs-Presse
Espace dden - Information actualité
Espace dden - Fiches
Espace dden - Documents divers
Espace dden - Synthèses
Espace dden - Travaux
Espace dden - dden actualité
Abréviations

Mention légale

LA LAICITÉ, VALEUR DE L'ÉCOLE RÉPUBLICAINE
Page imprimable Ê

Par Henri PENA-RUIZ


[Henri Pena-Ruiz est professeur de philosophie en khâgne au lycée Fénelon (Paris) et maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris.]


Le principe de laïcité, qui exprime les valeurs de respect, de dialogue et de tolérance, est au cœur de l'identité républicaine de la France où tous les citoyens ont à vivre ensemble. La laïcité est à la fois un idéal politique et le dispositif juridique qui le réalise. L'idéal vise à la fondation d'une communauté de droit mettant en jeu les principes de liberté de conscience, d'égalité, de priorité absolue au bien commun. Le dispositif juridique assure et garantit la mise en œuvre de ces principes en séparant l'État et les institutions publiques des Églises, et plus généralement des associations constituées pour promouvoir des particularismes. La distinction juridique du public et du privé est essentielle car elle permet de concilier sans les confondre le sens de l'universel qui vivifie la sphère publique et la légitime expression individuelle ou collective des particularités qui se déploie à partir de la sphère privée.


La laïcité est un idéal de concorde : elle recouvre l'union de tout le peuple sur la base de trois principes indissociables inscrits dans le triptyque républicain, qu'elle explicite et spécifie au regard de la diversité spirituelle des citoyens : la liberté de conscience, que l'école publique entend asseoir sur l'autonomie de jugement, l'égalité de tous sans distinction d'options spirituelles ou de particularismes et sans aucune discrimination, l'universalité d'une loi affectée exclusivement à la promotion du bien commun. Ainsi comprise, la laïcité, c'est le souci d'exclure tout privilège mais aussi tout facteur de dépendance ou de mise en tutelle. Elle constitue le cadre qui rend possible la manifestation de la diversité sans morcellement communautariste de l'espace civique, préservé à la fois comme fondement de paix et comme horizon d'universalité. Attentive à l'émancipation de la personne humaine sur les plans intellectuel, éthique, et social, la laïcité l'est par là même à la justice de l'organisation politique comme fondement d'un monde commun à tous par-delà les différences.



  

Copyright dden 15°

Mention légale

La délégation des DDEN du XVème